Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Nous contacter

En cas de problème, question, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel à aixlesbains.ecologie @ gmail.com (sans espaces

Retrouvez-nous sur
LogoFacebook.jpg

Nous rejoindre

Vous pouvez soit nous soutenir en faisant un don ou en adhérant pour rejoindre le rassemblement des écologistes soit en coopérateur (en étant membre d'un autre parti politique) ou soit en adhérent du parti.
 

 

AGENDA

Nous contacter

Des infos plus précises seront données ultérieurement.

logoeelv2011blanc
/ / /

Après que la proposition de loi « Sécurité globale » a été adoptée le 24 novembre 2020 par l'Assemblée nationale, le texte est arrivé en commission des lois au Sénat le mercredi 3 mars 2021. 256 amendements ont été déposés par la chambre haute. La Coordination nationale « #StoploiSécuritéglobale » appelle à se mobiliser partout en France le Samedi 20 Mars pour mettre en échec ce texte liberticide.

Face à la colère citoyenne qui s'exprime depuis le 8 novembre à travers des centaines de manifestations partout en France, le gouvernement a tenté de trouver des échappatoires au sujet de l'article 24, et les rapporteurs de la proposition de loi au Sénat ont indiqué qu'ils réécriraient totalement cet article.

Malgré la pression de la rue et les alertes de la Défenseure des droits, de la Commission Nationale Consultative des droits de l’Homme, de cinq rapporteurs spéciaux des Nations Unies ou encore de la commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, l'Assemblée nationale a voté la proposition de loi « Sécurité globale » !

Les sénateurs, quel que soit leur
bord politique, ont une responsabilité déterminante : montrer qu'au-delà des calculs politiciens et de la surenchère sécuritaire permanente qui a présidé à l'élaboration de ce texte, ils restent attachés aux libertés publiques inscrites dans la Constitution et aux droits humains internationalement reconnus.

L'ensemble de la loi élargit de manière indiscriminée les pouvoirs de surveillance de la police, en généralisant l'usage des drones et de caméras-piétons,

dispositifs pouvant être reliés à des logiciels de reconnaissance faciale qui annihilent toute notion de vie privée dans l'espace public.

Ce texte, avec le projet de loi « Confortant les principes de la République », les décrets élargissant le fichage politique ou les récentes attaques contre les libertés académiques, est le symbole d'une évolution

d'un Etat de droit vers un Etat de police, dans lequel le citoyen est considéré comme une menace.

Enfin, le Schéma national de maintien de l'ordre (SNMO) du 16 septembre, dont la coordination demande la suppression, assimile les journalistes à des manifestants.

La France glisse doucement mais sûrement vers un état illibéral, autoritaire et policier. Nos libertés, si chèrement

acquises, fondent comme neige au soleil depuis de nombreux mois.

La société civile toute entière doit prendre conscience que le jour d’après, que nous espérions plus solidaire, se transforme

finalement en cauchemar d’après.

Le Collectif Savoyard contre la Répression appelle à une Manifestation Samedi 20 Mars à 14 H 30 Place du Palais de Justice à Chambéry

Partager cette page
Repost0