Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Nous contacter

En cas de problème, question, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel à aixlesbains.ecologie @ gmail.com (sans espaces

Retrouvez-nous sur
LogoFacebook.jpg

Nous rejoindre

Vous pouvez soit nous soutenir en faisant un don ou en adhérant pour rejoindre le rassemblement des écologistes soit en coopérateur (en étant membre d'un autre parti politique) ou soit en adhérent du parti.
 

 

AGENDA

Nous contacter

Des infos plus précises seront données ultérieurement.

logoeelv2011blanc
29 juillet 2021 4 29 /07 /juillet /2021 21:10

Pour une fois le Jour du dépassement a été amplement commenté à la télévision et dans d'autres médias, et nous sommes sûrs que nos lectrices et lecteurs savent très bien de quoi il s'agit. J'ajouterais deux remarques :

  • d'une part, il faut avoir en tête qu'il s'agit d'une consommation moyenne, mais que si on se situe aux USA, champions toutes catégories pour leur consommation, ou si on se situe en Éthiopie, pays parmi les plus pauvres du monde, la consommation varie d'une manière énorme.
  • d'autre part, on se rend compte que le facteur population, ou sur-population, est rarement abordé, comme si c'était un sujet tabou… J'invite nos lectrices et lecteurs à nous apporter des commentaires à ce sujet.

Voici donc le communiqué d'EELV sur cette ligne rouge de moins en moins invisible…

image : aquitaine.eelv.fr

Le jour du dépassement doit nous rappeler l’urgence climatique.

 

Ce jeudi 29 juillet marque le « jour du dépassement de la Terre ». Date symbolique et sans équivoque, le « dépassement de la Terre » marque le moment où, l’humanité a dépensé ce que la Terre pouvait lui offrir en une année. Avec notre consommation actuelle, il faudrait 1,7 Terre pour subvenir aux besoins de la population mondiale. Par ailleurs, si tout le monde vivait comme le font les Français·es, il faudrait 2,7 Terre : nous creusons chaque jour un peu plus notre déficit par rapport au reste de la planète.

 

Cette date avait été reportée d’un mois l’année dernière (au 22 août), pour cause de ralentissement de l’économie mondiale lié à la crise sanitaire. Mais avec le retour de la croissance et la sortie progressive du confinement, le « jour du dépassement de la Terre » continue son inexorable avancée et revient à son niveau de 2019 (il était fixé au 29 décembre en 1970 et au 23 septembre en 2000).

 

Face à cette situation, le gouvernement continue à ne tirer aucun enseignement de la crise climatique que nous traversons. La faiblesse de la loi Climat, qui vient d’être définitivement adoptée, en est un exemple dramatique.

 

Pourtant, des leviers d’action existent : isoler les bâtiments, produire et se nourrir localement, développer les énergies renouvelables, encourager les modes de déplacement doux ou collectifs, etc. Ce sont ces solutions qui sont au cœur du projet écologiste et qu’il est urgent de mettre en œuvre.

 

Face aux crises climatiques auxquelles l’humanité est confrontée, le jour du dépassement doit nous alerter. Nous vivons dans une société qui épuise les ressources de la planète sans améliorer notre bien-être. L’heure n’est plus à l’alerte, nous devons agir.

 

Alain Coulombel et Eva Sas, porte-paroles

Partager cet article
Repost0

commentaires