Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Nous contacter

En cas de problème, question, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel à aixlesbains.ecologie @ gmail.com (sans espaces

Retrouvez-nous sur
LogoFacebook.jpg

Nous rejoindre

Vous pouvez soit nous soutenir en faisant un don ou en adhérant pour rejoindre le rassemblement des écologistes soit en coopérateur (en étant membre d'un autre parti politique) ou soit en adhérent du parti.
 

 

AGENDA

Nous contacter

Des infos plus précises seront données ultérieurement.

logoeelv2011blanc
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 07:00

Petit questionnaire pour commencer...

  1. Connaissez-vous le rôle des élections cantonales qui vont avoir lieu les 20 et 27 mars 2011 ? 

    L'élection cantonale permet d'élire les conseillers généraux. 

    Le conseil général de Savoie est l'assemblée délibérante du département français de la Savoie, collectivité territoriale décentralisée. Son siège se trouve à Chambéry.

     

  2. Connaissez-vous les fonctions du conseil général ?
    Le conseil général, « règle par ses délibérations les affaires du département » en particulier la création des services publics départementaux, la gestion des biens des départements et son budget. Dans les faits, mais de manière non écrite, le conseiller général sert souvent de lien privilégié entre l'administration départementale et les électeurs de son canton.

  3. Connaissez-vous le conseiller général de votre canton?

Aix Centre : M. Jean-Claude Loiseau (UMP)

Aix Nord : M. Robert Clerc (divers droite)

Aix Sud : M. Jean-Louis Sarzier (divers gauche) 

Le président du conseil général de la Savoie est Hervé Gaymard (UMP) depuis 2008.

Les conseillers généraux 

Le conseil général de la Savoie comprend 37 conseillers généraux issus des 37 cantons de la Savoie.

Liste complète des conseillers généraux de la Savoie

Groupe Nombre de conseillers généraux Président du Groupe Statut
Groupe Union pour la Savoie (UMP, Modem et NC) 16   Majorité
Groupe Savoie pour tous (PS et divers-gauche) 15   Opposition
Groupe des Indépendants (divers-droite) 6 Franck Lombard Majorité

 

Un Conseil général est l’entité représentative d’un département. Il est composé de conseillers généraux, élus au suffrage universel direct, qui se réunissent au sein de l’Assemblée départementale. Celle-ci élit 11 vice-présidents et 12 conseillers généraux pour siéger au sein de la commission permanente. Présidée par le Président du Conseil général , cette commission travaille sur les dossiers les plus urgents.

Les compétences du conseil général :

  • l'aide sociale (forme légale d'assistance):

    • La protection de l'enfance : dont la protection maternelle et infantile, l'aide sociale à l'enfance et la prévention spécialisée,

    • L'insertion des personnes en difficulté, RSA,

    • L'aide aux personnes handicapées et âgées,

    • La prévention sanitaire

    • programmes de santé, utilisation d'un schéma gérontologique, suivi de l’élimination des déchets ménagers ;

  • la voirie : gestion des routes départementales et routes nationales d'intérêt local, des transports et des transports scolaires par autocar ;

  • l'éducation : gestion matérielle des collèges ; recrutement et gestion des personnels techniques, ouvriers et de services (TOS) ainsi que la restauration scolaire des collèges

  • la culture : archives départementales, bibliothèque départementale de prêt, patrimoine architectural et muséal ; transferts de certains domaines patrimoniaux, archives départementales, musées, bibliothèques ; Schémas départementaux des enseignements artistiques.

  • le développement local : aides aux associations, aux communes. 

  • le logement : gestion du fond solidarité pour le logement (FSL) et du fond d'aide à l'énergie ;

 

Quelles indemnités pour un Conseiller Général ?

Conseiller général de 250 000 à 1,25 M d'habitants ou régional de 1 à 3 M d'habitants 

Traitement brut/mois : 2 233,58 euros (Source : Circulaire du 9 février 2007)
Si vice-président de conseil général ou régional : 3102 euros

» Durée du mandat : 6 ans, réduit à 3 ans (2011-2014) vu la réforme territoriale à venir avec élections en 2014 de conseillers territoriaux élus au niveau des cantons - redécoupage à venir - qui siègeraient dans les deux assemblées (régionale et départementale)

Président du Conseil général ou régional 

Traitement brut/mois : 5 397,83 euros (Source : Circulaire du 9 février 2007)

Avantages en nature :

  • Dans certaines régions, les présidents de conseils régional ont droit à un logement de fonction.

Budget

Le budget en 2010 était de 509 M d'euros. Un autre article sera publié sur le blog dans les semaines à venir...

 

L’idée d’une région Savoie

Territoires appartenant aux États de Savoie, avant 1860, les pays de Savoie sont divisés en deux départements (département de la Savoie et département de la Haute-Savoie). À partir des années 1970, par l'intermédiaire du Mouvement Région Savoie, une minorité de Savoyards lance l'idée de la création d'une Région Savoie, à la faveur de la régionalisation initiée par la loi du 5 juillet 1972, dite Loi Pompidou. Une série d'action est lancée à travers la Savoie.

Les hommes politiques sont divisés sur la question et le vote sur la question de la création de la Région Savoie dans les deux assemblées départementales, en 1973, se termine par l'abandon de cette idée.  

Michel Barnier tente en 1989, l'idée d'une fusion des deux départements sans succès, il faut attendre 1983 pour que les deux assemblées décident de la création d'un établissement public permettant la gestion commune d'un certain nombre de problématiques (Tourisme, Agriculture, Promotion touristique, Université...). L'Entente régionale de Savoie est née.

L'APS (Assemblée des Pays de Savoie) : l'outil de l'unité savoyarde
Les limites administratives ne respectent pas toujours l’histoire commune et les intérêts partagés. C’est pourquoi les Départements de la Savoie et de la Haute-Savoie ont créé en 2001 l’Assemblée des Pays de Savoie (APS) afin de favoriser une unité savoyarde propice à un développement harmonieux.

Cas unique en France, l’Assemblée des Pays de Savoie permet aux deux départements de mutualiser leurs engagements sur des sujets d’intérêt commun dans différents domaines :
>> la culture et le patrimoine. Concrètement, cela se traduit sur le terrain par le développement de la lecture publique animé par la bibliothèque de prêt, Savoie-biblio, le soutien aux arts vivants (l’orchestre des Pays de Savoie, par exemple),  la création du musée virtuel des Pays de Savoie ou encore le soutien à diverses manifestations dans le cadre du 150ème anniversaire du rattachement de la Savoie à la France.
>> l’université, l’enseignement supérieur, la recherche et le développement économique, notamment au travers du soutien financier à l’Université de Savoie
>> la valorisation touristique de la Savoie et Haute-Savoie. Le soutien aux grands événements sportifs comme le championnat du monde de ski à Val d’Isère en 2009 et bien sûr le soutien à la candidature aux Jeux Olympiques d’hiver 2018 font partie de ses actions. Enfin, la valorisation et la promotion des produits agricoles et agroalimentaires typiques de Savoie à travers la marque Savoie.
>> l'environnement avec le soutien financier et la participation à la gestion du parc naturel régional des Bauges, le soutien à l’Espace Nature Mont-Blanc

 

Europe Écologie Les Verts et la Région Savoie

 

La philosophie écologiste sur la question des institutions territoriales peut être résumée en trois concepts, porteurs de trois valeurs : subsidiarité (proximité), péréquation (solidarité), régionalisme (humanité). L'horizon, le sens, de ces trois valeurs est la démocratie, et elles s'inscrivent dans une vision ascendante du pouvoir.

C'est à la lumière de ces principes qu'il faut regarder les spécificités savoyardes.

Pour Europe Écologie Les Verts, la définition du territoire n'est pas une fin en soi, mais ce n'est pas un tabou.

Pour proposer un débat démocratique sur l'avenir d'une Région Savoie…
Ouvrir un débat sur les conditions de la fusion des deux départements savoyards et préparer le transfert de compétences régionales en s'appuyant sur les organismes déja structurés à l'échelon savoyard.

Pour en savoir plus, le site du MRS (Mouvement Région Savoie) : http://www.regionsavoie.org/

Précisons que le MRS n’a rien à voir avec les souverainistes ni avec les indépendantistes savoyards. On est prié de ne pas confondre.


 

Sources :

Wikipedia

Site du conseil général de la Savoie

Le blog du conseil général de la Savoie

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires