Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Nous contacter

En cas de problème, question, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel à aixlesbains.ecologie @ gmail.com (sans espaces

Retrouvez-nous sur
LogoFacebook.jpg

Nous rejoindre

Vous pouvez soit nous soutenir en faisant un don ou en adhérant pour rejoindre le rassemblement des écologistes soit en coopérateur (en étant membre d'un autre parti politique) ou soit en adhérent du parti.
 

 

AGENDA

Nous contacter

Des infos plus précises seront données ultérieurement.

logoeelv2011blanc
28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 09:30

Bonjour à toutes nos lectrices et tous nos lecteurs ! Aujourd'hui le soleil est de retour, le déconfinement nous permet de retrouver la nature et de faire quelques voyages familiaux, la vie est un peu plus belle ! En tous cas c'est ce que nous souhaitons à tous et toutes. La vie politique se précise avec les votes départementaux et régionaux de la fin du mois de juin. Les écologistes, même si nos lectrices et lecteurs ne sont peut être pas d'accord sur tout ce qui est proposé, sont une belle voie pour assurer un avenir meilleur pour nos enfants et petits-enfants. À nous tous de leur apporter nos voix lors de ces élections. Voici un communiqué du Secrétaire Général d'EELV qui nous y encourage.

Voir la version en ligne de cette infolettre vous aurez bien plus d'infos avec une présentation de chacun-e de nos candidat.es têtes de listes régionales.
 

 
Élections régionales 2021
Les 20 et 27 juin prochains, votons écologiste !
 


 
 
Edito de Julien Bayou
 

24 jours, il reste 24 jours avant le premier tour des élections départementales et régionales !
 
Alors que tous les autres partis considèrent ces élections comme une élection intermédiaire, nous, les écologistes, savons que ce sont des élections à part entière.
 
Le projet écologiste est le projet qui peut rassembler.
Renforcer nos positions et même gagner des régions et des départements, c’est nous donner les outils pour mettre en œuvre la transition écologique dans la justice sociale. Certain·es semblent bien souvent l’oublier mais les régions et les départements ont des compétences qui permettent d’agir concrètement : par exemple sur le développement économique en critérisant les aides économiques, comme nous le proposons, en investissant de façon massive dans les transports du quotidien, en soutenant une alimentation bio et locale ou encore en réduisant les consommations de matières premières, en optimisant la sobriété des entreprises et en créant des emplois durables.
 
Les candidat·es écologistes aux élections départementales et régionales font campagne pour que demain nos territoires soient au service de leurs habitant·es, pour préserver leur cadre de vie et leur avenir. Elles et ils défendent l’application locale des propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat pour répondre à l’urgence climatique.
   
Soyons présent·es sur le terrain, sur les réseaux sociaux, auprès de nos voisin·es, dans nos cercles familiaux.
Jamais la demande de l'écologie n'a été aussi forte dans la société. C'est notre mobilisation qui fera la différence, comme aux élections européennes et aux municipales.
Soyons à l'heure au plus beau des rendez-vous, le rendez-vous de l'espoir.
 
Bonne campagne.
Julien Bayou, Secrétaire national EELV
 
 
 
Partager cet article
Repost0
11 mai 2021 2 11 /05 /mai /2021 15:59

Voici un communiqué que nous venons de recevoir d'EELV au moment où les tensions sont élevées entre Israël et les Palestiniens. Pour celles et ceux qui voudraient montrer leur inquiétude devant une telle situation, nous avons aussi reçu un communiqué de l'association France-Palestine qui invite à un rassemblement demain Mercredi  12 MAI à 17h devant les grilles de la préfecture de Savoie, Place Caffe à Chambéry.


Ce rassemblement a été déclaré en Préfecture. Nous rappelons les règles sanitaires en vigueur : distanciation et port du masque obligatoire

Association France Palestine Solidarité Chambéry : afps.chambery@gmail.com

Communiqué

11 mai 2021

Depuis plusieurs jours, la situation à Jérusalem-est a été marquée par une répression violente commise par les forces d’occupation israéliennes à l’encontre de manifestants palestiniens. Après 4 nuits d’affrontement, plus de 600 palestiniens ont été blessés par des tirs de balles en caoutchouc et de grenades lacrymogènes. Plusieurs dizaines d’entre eux ont également été arrêtés. Ces tensions s’étendent à présent à la Cisjordanie ainsi que dans la bande de Gaza où 20 personnes, dont 9 enfants, ont été tuées par des bombardements israéliens en réponse à des roquettes tirées depuis le territoire.

 

L’une des causes de cette tension des dernières semaines à Jérusalem-Est est le sort de plusieurs familles palestiniennes du quartier de Cheikh Jarrah qui sont menacées d’expulsion au profit de colons israéliens. En effet, depuis plusieurs années, les habitants protestent régulièrement contre une vague d’expulsions ordonnée par un tribunal, laquelle devrait chasser une quarantaine de Palestiniens, dont une dizaine d’enfants, de leurs maisons.

 

Depuis qu’Israël s’est emparé de Jérusalem-Est lors de la guerre de 1967, les organisations de colons israéliens ont revendiqué la propriété des terres de Sheikh Jarrah et ont intenté de nombreuses actions en justice pour expulser les Palestiniens du quartier, avec succès. Actuellement, 38 familles palestiniennes vivent à Sheikh Jarrah. Quatre d’entre elles sont menacées d’expulsion imminente, tandis que trois autres devraient être expulsées le 1er août. Les autres sont à différents stades de leur procédure judiciaire et affrontent des groupes de colons israéliens devant les tribunaux israéliens.

 

Cette année l’ordre d’expulsion a coïncidé avec le mois de Ramadan et le gouvernement israélien craignant de nouvelles manifestations, n’a pas hésité à restreindre l’accès à l’esplanade des Mosquées. Ces restrictions régulières et ces violences en cette période, sont légitimement vécues comme des humiliations par les Palestiniens.

 

L’expulsion de familles palestiniennes entières de leur foyer dans Jérusalem-Est, où vivent aujourd’hui plus de 300 000 Palestiniens et 210 000 colons israéliens, s’inscrit dans la politique de colonisation, à laquelle Israël n’a jamais renoncé malgré la condamnation unanime de la communauté internationale et du droit international. L’Etat d’Israël ne cesse d’intensifier sa politique des colonies, notamment en Cisjordanie occupée. Cette politique de colonisation à « petits pas » empêche tout règlement pacifique du conflit et menace la sécurité du Proche-Orient dans son ensemble.

 

Europe Écologie Les Verts réaffirme son plein soutien aux populations civiles palestiniennes et appelle à l’arrêt de la répression de la part des forces armées d’occupation israéliennes. Nous appelons toutes les parties à la désescalade afin d’éviter de nouvelles victimes civiles.

 

Nous appelons également le Président Macron et l’Union européenne à intervenir par tous les moyens diplomatiques possibles, auprès des autorités israéliennes pour que cesse cette répression violente et pour empêcher l’expulsion des familles palestiniennes du quartier de Cheikh Jarrah.

 

Nous demandons également aux autorités françaises de prendre des mesures fermes pour en finir avec l’impunité d’Israël, alors qu’un nombre croissant d’ONG israéliennes (Yesh Din, B’Tselem) et internationales (Human Rights Watch ainsi que des experts des Nations unies qualifient la politique israélienne d’annexation et de discriminations à l’encontre des Palestiniennes et Palestiniens d’apartheid.

 

Europe Écologie Les Verts soutient l’appel du – Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens- et appelle ses adhérents et sympathisants à se joindre au rassemblement de solidarité avec le peuple palestinien le mercredi 12 mai à 16h devant l’Assemblée Nationale

 

Eva Sas et Alain Coulombel, porte-paroles
La Commission Transnationale d’EELV

Partager cet article
Repost0
28 avril 2021 3 28 /04 /avril /2021 10:34

Bonsoir ou bonjour amie lectrice, ami lecteur de ce blog.

Qu'as-tu prévu ce soir, mercredi 28 avril à 19:00 ?

Voici une invitation que nous avons reçue de l'équipe de la candidate écologiste Aura, Fabienne Grébert. Une rencontre avec la Génération Climat… bien sûr à distance pour le moment…

Si tu décides de suivre cette émission sur Facebook, nous sommes preneurs de tout commentaire. Merci d'avance.

Appel des écologistes pour une région résiliente et solidaire : actualités de campagne.
 

Les écologistes Rhône-Alpes-Auvergne seront ce soir sur Facebook, en direct à 19:00, avec la Génération climat 🔥

Fabienne Grébert, candidate écologiste à la Présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, accueille dans son salon à distance - et dans le vôtre par la même occasion - Camille Etienne, militante écologiste et porte-parole du mouvement On Est Prêt et Hugo Viel, militant écologiste.

Camille Etienne, Hugo Viel et d'autres jeunes activistes ont fait grève devant l'Assemblée nationale et interpellé nos député-es alors que la loi Climat était débattue dans l'hémicycle - et a été adoptée depuis.


Cette loi ne répond PAS à l'urgence climatique et ne reprend, qu'en très faible proportion ce qu'avaient proposé les 150 de la Convention Citoyenne.


Nous comptons sur toi pour partager cet événement Facebook partout et par exemple sur :
Facebook
Twitter
Instagram


Demain soir, nous discuterons ensemble de ce que nous pouvons faire pour lutter contre le dérèglement climatique, concrètement et avec ambition en Auvergne-Rhône-Alpes alors que l'Etat fait défaut sur ce sujet.


Ensemble, nous pouvons changer les choses, et montrer, que l'écologie, c'est possible en Auvergne-Rhône-Alpes !

 

A demain soir 💪
Laura, pour l'équipe de campagne

 

Pour suivre la campagne au niveau régional rejoignez nos canaux de relais sur Whatsapp et Telegram et notre groupe de discussion
Pour vous mobiliser sur les réseaux sociaux , vous pouvez recevoir vos #MissionsActivistes sur Whatsapp et Telegram
Vous pouvez aussi suivre notre actualité sur réseaux sociaux

Appel des écologistes pour une région résiliente et solidaire · 59 avenue Vivier Merle, Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes 69003, France

On peut se désinscrire à tout moment de ce blog en mettant un mot à l'animateur du blog.

Partager cet article
Repost0
16 avril 2021 5 16 /04 /avril /2021 20:32

Nos lectrices et lecteurs ont sans doute entendu l'annonce du gouvernement : les élections régionales et départementales auront bien lieu en juin prochain, avec une semaine de décalage. Pendant ce temps les militants écologistes sont partis dans deux directions : d'une part ils commencent à quadriller le terrain pour informer les habitants de la région de leurs propositions, et d'autre  part, ils sont en discussion avec les partenaires éventuels à gauche… Nous en saurons plus bientôt.

Voici un des derniers communiqués de l'équipe de campagne qui vous invite à une soirée exceptionnelle ce samedi 17 avril en vidéo-conférence à 19:00 sur Facebook.

Pour en savoir plus sur Vandana Shiva voir Wikipedia.

En France aujourd'hui, on ne meurt presque plus de faim mais le plus souvent de mal manger. C'est le constat que dresse le Secours populaire depuis plusieurs années. Il est notamment devenu trop cher pour certains ménages de manger des fruits et des légumes frais ou de l'alimentation saine tous les jours.

Il y a donc d'un côté des citoyennes et citoyens qui ne peuvent pas se nourrir convenablement, et de l'autre, nombre d'agricultrices, agriculteurs qui (sur)vivent difficilement de leur travail.  

En 2017, 20% des agricultrices et agriculteurs en France n’avaient pas pu se dégager un revenu. Chaque jour, une agricultrice ou un agriculteur se suicide dans notre pays.

 

👀 Une mesure à la hauteur de l'urgence

Nous souhaitons expérimenter, une fois à la tête de la Région, une Sécurité sociale de l'alimentation, proposition que détaille Fabienne Grébert, dans cette vidéo (https://www.facebook.com/watch/?v=457162878869430) :

Les agricultrices et les agriculteurs sont des acteurs décisifs de la transition écologique et sociale que nous construisons. Une société écologiste est une société juste qui rémunère ses agriculteurs et agricultrices, qui permet à chacune et chacun de bien manger, localement et sainement, et qui garantit la santé de toutes et tous.

Si vous êtes aussi convaincu(e) que nous sur ce sujet, vous pouvez partager cette vidéo autour de vous sur Facebook, Twitter et Instagram, et relayer nos visuels qui reprennent plusieurs de nos propositions sur cet enjeu majeur !

Dans le cadre de cette semaine dédiée à l'alimentation, nous vous proposons de participer à plusieurs Facebook Live :

Laura, pour l'équipe de campagne

Partager cet article
Repost0
26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 21:43

Nous voici la veille d'un événement que les écologistes ne devront pas manquer… et on peut aussi interpeler son député… À nous de faire passer le mot. De très nombreuses associations appellent à cette manifestation.
 


Ce dimanche 28 mars MARCHE POUR LE CLIMAT ! Nous vous attendons nombreuses et nombreux à nos côtés et aux côtés des associations et de la génération climat, dans la rue partout en France, pour réclamer une vraie loi climat à la hauteur des enjeux.

- Car ce gouvernement a totalement dévoyé les travaux de la Convention Citoyenne pour le Climat, bien loin du "sans filtre" promis par le Président de la République.
- Car ce gouvernement n'est pas à la hauteur de l'enjeu climatique et ne propose que des demi-mesures.
- Car l'urgence climatique nous oblige à agir maintenant.
 
Rejoignez le cortège le plus proche de chez vous !
Consultez la carte

Pour la Savoie :

le dimanche 28 mars 2021 à 13h30 place de l'Hôtel de Ville de Chambéry.

 
Pour réclamer une Loi Climat ambitieuse, interpellez votre député.e !


Le projet de loi climat a exclu la plupart des mesures proposées et ne permettra pas de répondre aux enjeux climatiques. Mais tout n'est pas perdu car avant de voter la loi, les député.e.s vont débattre et amender le texte à partir du 28 mars. Il reste donc possible de faire de cette loi une réelle avancée pour protéger le climat !
 
Nous vous proposons donc un courrier-type qui sera ensuite automatiquement envoyé au ou à la député.e que vous aurez choisie. Il vous suffit de quelques minutes pour lui écrire !

Partager cet article
Repost0
6 mars 2021 6 06 /03 /mars /2021 08:58

Nos abonnéEs lectrices ou lecteurs de ce blog ont peut être eu l'occasion de voir dans la presse locale, ou dans les infos régionales, que la campagne des écologistes pour les élections régionales avaient pris un tournant important, suite à un vote des "supporters" du Pôle écologiste régional. Pour celles ou ceux qui veulent avoir une information plus complète voici un communiqué qui permet une analyse assez complète… La suite permettra de savoir si cette volonté de rassemblement des forces de gauche pourra se réaliser. C'est un parcours difficile et pourtant si l'on veut que les choses changent vers plus de démocratie, plus de justice sociale, vers une vraie prise en compte de la transition écologique et de la sauvegarde de la biodiversité, il mérite que toutes les forces de gauche de notre région s'unissent. Nous appelons nos lectrices et lecteurs à nous donner leur point de vue, et s'ils veulent aller plus loin à prendre contacts avec les têtes de listes départementales.

Les écologistes d'Auvergne-Rhône-Alpes | Régionales 2021 Communiqué de presse, le jeudi 25 Février 2021, à Lyon

Les signataires de l’Appel pour une région résiliente et solidaire ont voté majoritairement pour un rassemblement large des forces écologistes, citoyennes et de gauche pour les élections régionales.
Un rassemblement
“pour gagner, qui donne de l’espoir, ne se fera pas à tout prix”, a précisé Fabienne Grébert, candidate écologiste à la Présidence la Région, à qui les signataires ont renouvelé leur soutien en tant que tête de liste.

A l’occasion d’une conférence de presse organisée à proximité de l’Hôtel de Région à Lyon ce jeudi 25 février, Fabienne Grébert, candidate écologiste à la Présidence d’Auvergne-Rhône-Alpes, a présenté à la presse les résultats d’un processus de vote inédit engagé auprès des signataires de l’Appel pour une région résiliente et solidaire, sur la stratégie des Écologistes à quelques mois des élections. Les 12 chef·fes de file écologistes départementaux·ales, désigné·es par les signataires à l’occasion de ce même vote, entouraient la candidate.

 

A la suite d’une Convention organisée samedi 20 février en ligne, qui avait rassemblé près de 500 personnes dans un exercice démocratique de débat inédit et exemplaire, les signataires de l’Appel devaient s’exprimer sur la stratégie des Écologistes, à moins de 4 mois des élections qui se tiendront les 13 et 20 juin.

 

Durant ce scrutin inédit, près de 2 000 habitant·es de la région se sont exprimé·es. 55% souhaitent créer une alliance avec l’ensemble des forces de gauche​, autour de l’écologie. ​Deux tiers des votant·es ont confirmé Fabienne comme tête de liste pour ce rassemblement qui sera engagé par les Ecologistes dans les semaines qui viennent.Un chiffre en cohérence avec le résultat ​d’un sondage Harris Interactive récemment diffusé selon lequel près de la moitié des auralpins et auralpines considèrent comme​“une bonne chose”d’avoir une présidente de région écologiste

 

Concernant la stratégie des Écologistes : l’alliance avec d’autres forces de gauche ne se fera pas à tout prix comme l’a précisé Fabienne Grébert : ​“Nous voulons une alliance exemplaire, qui rassemble et dépasse les petites différences, sans rien perdre de nos forces. Une alliance qui élève, plutôt qu’elle enlève. Une alliance enthousiasmante, pas une manœuvre d'appareil, qui repousserait nos électeurs. Une alliance qui donne de l’espoir [...], une alliance qui nous fera gagner.”

 

Dans la continuité des discussions qui ont déjà eu lieu à l’initiative du Pôle écologiste, Fabienne Grébert s’est engagée à travailler à la mise en place d’un rassemblement de toutes les forces politiques humanistes, ​“qui veulent battre Laurent Wauquiez et faire de la région Auvergne Rhône-Alpes la première région écologiste, sociale, et démocratique de France.” l'issue de cette nouvelle phase de discussion, Fabienne Grébert reviendra dans les prochaines semaines vers les signataires pour leur demander de valider la proposition d’alliance, ou de la refuser.

 

Le vote des signataires et le sondage de l’institut Harris montrent qu’une opportunité et une attente inédite existent pour cette campagne : en faveur d’une alliance avec toute la gauche (55%) et avec une écologiste (Fabienne Grébert) en tête de liste (66%). C’est “un mandat assez net”, estime Fabienne Grébert, qui promet de prendre cette responsabilité à coeur, avec son équipe : “Je pense que le message est clair : nos soutiens disent oui à l’alliance, pour faire gagner les idées d’écologie et de solidarité à la Région, et avec une tête de liste écologiste. C’est ce que nous allons faire, collectivement.​

 

En effet, lors de cette consultation, les signataires de l’Appel pour une Région résiliente et solidaire ont aussi validé à 70%, le scénario proposé avec les 12 autres chef·fes de file (1 par circonscription), qui se sont présenté·es aux journalistes. Avec Fabienne Grébert, ils/elles représentent ainsi 13 porte-parole de l’écologie et de la solidarité, réparti·es dans tout Auvergne-Rhône-Alpes :​ “des femmes, de la jeunesse et de l’expérience, des parcours riches et passionnants”​ estime la candidate écologiste à la Présidence de la Région.

 

Les chiffres de la Consultation en détail

Corps électoral de 4 000 personnes
1 800 votants soit environ 44% de participation

 

Réponses présentées dans l’ordre préférentiel :

  • ●  Concernant un rassemblement avec les forces de gauche
    Pour un rassemblement : 825 votant·es
    Pour l’autonomie des Écologistes : 630 votant·es

    environ 55% des votant·es se disent favorables à une alliance des écologistes avec un “rassemblement de la gauche”

  • ●  Concernant le périmètre du rassemblement souhaité Pour une alliance avec toutes les gauches : 693
    Pour l’autonomie : 410
    Pour une alliance avec LFI et le PC : 156

    Pour une alliance avec le PS : 154

  •  

  • ●  Concernant le choix de la tête de liste

    imposer notre tête de liste Fabienne Grébert dans le cas d’un rassemblement : 566 privilégier la possibilité de retirer notre tête de liste en cas de rassemblement : 491 dans tous les cas, favorables à l’autonomie et le fait de garder notre tête de liste : 393

    Total pour conserver Fabienne Grébert tête de liste : 959
    ⇒ 2⁄3 des votant·es souhaitent garder Fabienne Grébert comme tête de liste, quel que soit le scénario (alliance ou autonomie).

  •  

     

    Présentation des chef-fes de file départementales-aux et contacts
  • ●  Pour ​l’Ain, Maxime Meyer (non encarté) [​maxime.meyer87@gmail.com - ​0672248289] “Face à l’effondrement de la biodiversité, ma présence ici est celle d’un chef de file engagé pour que les politiques publiques, enfin, intègrent et protègent la biodiversité”

  • ●  Pour ​l’Allier, Anne Babian Lhermet (EELV) [​anne.lhermet@laposte.net - ​0674565732] “Je suis syndiquée, et travaille à la poste. Il nous faut aujourd’hui mettre la priorité sur les enjeux de mobilités”

  • ●  Pour l’Ardèche, Florence Cerbaï (EELV) [​florence.cerbai@gmail.com - ​0671601747] ​“Il est temps de prendre les rênes de la région pour permettre aux habitant-es de la région d’enfin pouvoir bien vivre”

  • Pour le Cantal, Natacha Muracciole (EELV)​ [muracciole.ntch@ gmail.com​ ​- 0673632527] ​“Notre région est forte de nos différences, de ses pôles urbains, de sa ruralité, de ses montagnes et de ses vallées. Cette diversité, c’est aussi celle de notre liste”

  • ●  Pour la Drôme, Olivier Royer (EELV)​ [contact@olivierroyer.fr​ -​ 0623262475]
    “L’urgence est là, et elle est de plus en plus prégnante. Dans la ruralité, nous avons vu les politiques publiques peu à peu se désengager. Ce choix nous condamne, ainsi que la biodiversité. Il est temps d’agir! ”

  • ●  Pour l’Isère, Myriam Laïdouni-Denis (EELV) ​[​myriamlaidounisdenis@ yahoo.fr ​- 0675679563] ​“Le changement est déjà là : ouvrons le champ des possibles, maintenant, à la région !”

  • ●  Pour​ la Loire, Olivier Longeon (EELV)​ [olivier.longeon@orange.fr​ -​ 0643806502]
    “Il est urgent de rétablir les lignes supprimées, de créer la région de demain, qui porte la transition écologique et énergétique”

  • ●  Pour ​la Haute-Loire, Renaud Daumas (Non encarté) [daumas.renaud@ gmail.com - 0471611585]

    “A force d’être toujours engagé dans les luttes, et peu écouté, j’ai décidé de m’engager, lors de ces élections régionales et en tant que citoyen, sur cette liste écologiste”

  • ●  Pour ​le Puy-de-Dôme, Grégoire Verrière (Génération.s) [​gregoire.verriere@gmail.com - 0638520327] ​“Aucun jeune n'a à patienter devant l'aide alimentaire. Je souhaite que nous fassions de la Région AuRA, un puissant levier en faveur de l'autonomie et de l'émancipation de la jeunesse.”

  • ●  Pour ​le Nouveau Rhône, Cécile Aubert Michel (EELV) [​c.aubertmichel@gmail.com ​- 0630601079] ​“Nous devons agir avec conviction et responsabilité. Avec l’ensemble des compétences de la région, nous sommes en capacité d’agir pour réduire les inégalités et faire face aux changements climatiques”

  • ●  Pour la Métropole de Lyon, Pascale Bonniel Chalier (EELV) [​pascale.bonnielchalier@gmail.com​ ​- 0674192462]​ Une dynamique a été enclenchée à Lyon et à la métropole depuis juin dernier. Notre devoir est de la porter à la région, sur la lutte contre la pollution, pour la culture, pour l’écologie, pour la jeunesse !”

  •  

  • Claudie Léger

     

  • ●  Pour la Savoie, Claudie Léger (Non encartée) [​claudieleger73@gmail.com ​- 0632638656] “Je me battrai en tant que cheffe de file de la Savoie pour une véritable transition de nos territoires de montagne”

  •  

  • Contacts presse

    Marie Pochon - Directrice de Campagne - 06.52.26.19.41 ​​marie.pochon@appel-aura-ecologie.fr Laura Rouaux - Chargée de communication - 06.32.24.39.01 laura.rouaux@appel-aura-ecologie.fr

Partager cet article
Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 19:04

Un sujet dont on parle beaucoup… une analyse possible : le gouvernement commence à avoir peur des écologistes qui savent se rassembler pour avoir de bons résultats aux prochaines élections (régionales et départementales en juin). Donc le moindre prétexte est bon pour tirer à boulets rouges sur les écolos, comme le montre bien le communiqué EELV de ce jour…

 

Alain Coulombel

Ce weekend, la mise en place d’un menu unique sans viande par la municipalité écologiste de Lyon a déclenché une bronca des ministres de la macronie sur les réseaux sociaux. EELV déplore et dénonce la multiplication des polémiques stériles sur l’action les élu.es écologistes et invite le gouvernement à investir son temps dans l’action publique plutôt que dans la communication politique.

 

Alors que l’inaction gouvernementale est chaque jour davantage mise en lumière (gestion de la crise sanitaire, précarité de la jeunesse, loi Climat qui s’annonce largement inutile), le gouvernement cherche à faire diversion. En témoigne la levée de boucliers des ministres de l’Intérieur et de l’Agriculture au sujet du menu unique sans viande à Lyon. Mesure idéologique pour l’un, anti-pauvre pour l’autre, l’ensemble des relais médiatiques de la macronie persiste et signe dans son erreur. Europe Écologie les Verts souhaite rappeler que :

1 – Gregory Doucet, maire écologiste de Lyon, a pris la décision de mettre en place un menu unique sans viande, en accord avec les recommandations sanitaires du Ministère de l’Éducation nationale imposant, sans concertation ni information préalable, un protocole sanitaire renforcé dans les cantines scolaires. Permettant de fluidifier la prise des repas et de renforcer le protocole sanitaire, il est sans viande (et non pas végétarien) car c’est le plus petit dénominateur commun qui permet de rendre effective l’égalité devant le service public à tous les élèves (régimes alimentaires compris).

2 – Cette décision avait déjà été prise à l’identique et pour les mêmes raisons en mai dernier par l’ancien maire de Lyon, Gérard Collomb… lui-même ancien ministre de la majorité. A l’époque cela avait été reçu comme du pragmatisme, c’est aujourd’hui considéré comme « dogmatique », « sectaire » et « idéologique » (sic).

 

Europe Écologie Les Verts déplore l’attitude du gouvernement qui use de diversions pour masquer ses propres carences dans la gestion de la crise sanitaire, ses conséquences sociales et son inaction pour engager la transition écologique.

 

Nous dénonçons cette indignation à géométrie variable qui fait des élu.es écologistes la cible numéro 1 d’un gouvernement politicien à l’approche des échéances électorales. Nous actons enfin la médiocrité d’un gouvernement qui, avec un appui non dissimulé des lobbies agro-industriels, s’entête dans des polémiques stériles et les procès d’intention à l’égard des élu.es écologistes, celles et ceux qui agissent concrètement et de manière responsable au quotidien pour la transition écologique, la justice sociale, la démocratie.

Eva Sas et Alain Coulombel, porte-paroles

Eva Sas

 

Partager cet article
Repost0
8 février 2021 1 08 /02 /février /2021 14:15

Récemment des militants des partis ou mouvements suivants se sont concertés pour mobiliser la Gauche Savoyarde en vue d'un changement profond lors des élections qui s'annoncent. Voici leur texte et le lien vers une page qui présente les termes de leur accord. Un texte un peu long mais qui mérite d'être lu et commenté. Pour beaucoup de Savoyards ce sera un message d'espoir.

 

"FRATERNITÉ 73  parce que Liberté, Égalité, Fraternité
FRATERNITÉ 73  pour réduire, enfin, les inégalités
FRATERNITÉ 73  pour proposer enfin, écologie et démocratie
Parce que sans fraternité, rien ne sera possible.

Cinq partis et mouvements engagés ouvre un grand rassemblement pour mobiliser les énergies, en Savoie, qui veulent mettre en œuvre le changement. Pour de bon et pas pour semblant.
 
Dés 2021, à l'occasion des élections départementales.

Premiers signataires :
Ensemble 73 !
Europe Écologie Les Verts
France Insoumise.  
Génération.s
Parti Communiste Français
Les fondements de leur démarche sont exposés dans la page spécifique."cliquer ici

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2020 3 18 /11 /novembre /2020 12:17

COMMUNIQUÉ : Référé liberté pour l’accès à la nature

Alors que le confinement est appelé à durer, Europe Écologie Les Verts et Génération Écologie, associés à plusieurs dizaines de requérant.e.s privé.e.s d’accès à tout espace vert ou naturel de taille suffisante, déposent un « référé-liberté ». Ils demandent au Conseil d’État d’enjoindre au gouvernement d’abroger la limite « 1h/1km » et d’adopter les mesures propres à assurer un égal accès à l’ensemble des français.es à la nature.

Le confinement, rendu nécessaire pour lutter contre la pandémie de Covid-19, a des incidences négatives sur la santé des français.es contraint.es de limiter drastiquement leurs déplacements et interactions sociales : dégradation de la santé mentale, prise de poids généralisée liée à l’inactivité, troubles de l’anxiété…

Plus que jamais, les français et françaises expriment le besoin d’accéder à des espaces verts et naturels dans lesquels la distanciation physique permet d’éviter tout risque de contamination.

Pourtant, le décret du 29 octobre 2020 prévoit qu’en dehors des déplacements liés à une activité professionnelle ou une urgence impérieuse, seuls sont autorisés les  « déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ».`

Cette limitation apparaît disproportionnée et contraire à l’objectif poursuivi de protéger la santé des français.es : elle conduit à ce que de très nombreuses personnes soient privées de toute possibilité d’exercer une activité physique et génère des regroupements au sein d’espaces publics de taille insuffisante pour garantir le respect des gestes barrières.

Cette limitation, inadaptée et disproportionnée, porte une atteinte manifestement grave à plusieurs libertés fondamentales au premier rang desquelles le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé proclamé à l’article 1er de la Charte de l’environnement. Elle renforce les inégalités environnementales entre ceux qui vivent à proximité de parcs urbains et ceux, essentiellement en milieu rural ou périurbain, qui ne disposent d’aucun espace permettant la pratique d’une activité physique régulière dans un rayon de 1 kilomètre autour de leur domicile. 

Aucun pays d’Europe n’a, dans le cadre des nouvelles restrictions liées à la pandémie de Covid-19, adopté de mesures aussi restrictives en matière d’accès à la nature.

Malgré les demandes d’adaptation adressées au gouvernement par les représentant.es d’Europe Écologie Les Verts et de Génération Écologie et relayées par de très nombreux français, le gouvernement a eu comme seule réponse que d’annoncer un renforcement des contrôles dans les parcs et jardins. 

Alors que le confinement est appelé à durer, EELV et Génération Écologie, associés à plusieurs dizaines de requérants privés d’accès à tout espace vert ou naturel de taille suffisante, déposent par l’intermédiaire du cabinet Seattle Avocats un « référé liberté » sur le fondement de l’article L.521-2 du Code de justice administrative. Ils demandent au Conseil d’État d’enjoindre au gouvernement d’abroger la limite « 1h/1km » et d’adopter les mesures propres à assurer un égal accès à l’ensemble des français.es aux espaces naturels aménagés et non-aménagés en conformité avec le principe de nécessité et de proportionnalité.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 17:42

Vu d'Aix-les-bains on se demande parfois ce que proposent les écologistes. On constate que la presse n'est pas tendre avec les nouveaux élus, et leurs propositions, leurs questions… c'est ce qu'on appelle le "bashing". Le mépris à la manière de Trump semble avoir été adopté par Macron. Pourtant il faut savoir comment les choses avancent grâce à ces éluEs. Nous proposons ici quelques infos que les écologistes aixois pourront utiliser pour défendre leurs représentants qui sont "au charbon".

15 jours à peine après la rentrée et l'écolo-bashing n'en finit plus dans les médias et sur les réseaux sociaux !
 
Nos maires écologistes prennent des décisions qui changent concrètement la vie des habitant.e.s, engagent avec détermination la transition écologique dans leurs villes et continuent à démontrer que l’écologie est aussi un vecteur de solidarités. Nos positions sont volontairement carricaturées mais nous assumons de vouloir changer de société !
A Bordeaux, Pierre Hurmic a annoncé l’encadrement des loyers et des kilomètres de pistes cyclables supplémentaires. Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon, a annoncé 200 000 euros à destination du Festival Lumière pour que la culture continue. A Poitiers, dès son entrée en fonction, Léonore Moncond’huy a mis en place des “Vacances pour Tous” permettant aux enfants de Poitiers de profiter de l’été malgré la crise sanitaire et sociale. Et non il ne s’agit pas “d’interdire” le Tour de France mais de l’adapter aux enjeux du 21e siècle, l’écologie et le féminisme.
 
Les maires écologistes agissent aussi ensemble ! Ils et elles ont signé avec d’autres maires une tribune demandant un moratoire sur la 5G pour qu’un véritable débat démocratique puisse avoir lieu sur cette technologie dont l’utilité et l’impact environnemental n’est toujours pas clair.
 
Cette rentrée a aussi été l’occasion pour EELV de proposer un contre-plan à celui présenté par le Gouvernement, France Relance. Des propositions pour engager la transition écologique plutôt que des mesures en demi-teinte pour l’écologie qui masquent un océan de cadeaux aux entreprises sans conditions ni contrepartie.

Téléchargez le contre-plan de relance d'EELV

 
Retrouvez l’actualité du mouvement, les prochaines mobilisations dans la newsletter de septembre ! sur le site EELV.

Salut les amishs !
Partager cet article
Repost0